Basket féminin : les promues toulousaines veulent gravir les échelons

©2006 20 minutes

— 

En principe, une équipe promue vise le maintien. L'objectif du Toulouse Basket Club (TBC), qui découvrira le championnat de Nationale féminine 1 (deuxième niveau), samedi à Nantes, est bien plus ambitieux : « Si la première place paraît très difficile à accrocher avec un effectif si jeune [25 ans de moyenne d'âge], une place entre la 2e et 4e est notre but ultime », assure le président Stéphane Perrin.

Seuls les deux premiers accéderont à l'élite – la Ligue féminine professionnelle – en fin de saison. Derrière des favoris tels que Reims ou Charleville-Mézières, le TBC (né en 2004 après le dépôt de bilan du TLB) fait figure d'outsider. Au même titre que Limoges, Istres, Dunkerque ou encore l'Insep (formation fédérale qui ne joue pas la montée). Pour assouvir ses ambitions, Toulouse s'est renforcé avec la pivot nantaise Perrine Chanlon (21 ans), l'arrière Delphine Donnez (25 ans) – qui vient de passer un an en Nouvelle-Zélande – et l'ailière moldave de Mourenx Olga Nachminovitch (33 ans). Cette dernière recrue est aussi la plus attendue au regard de ses statistiques : en 2004-2005, elle avait terminé meilleure marqueuse de NF1 sous les couleurs de Limoges. A noter que le TBC évoluera à domicile dans le complexe Léo-Lagrange.

N. S.