Paris et la Coupe UEFA, une vieille histoire

©2006 20 minutes

— 

Quasiment vingt-quatre ans jour pour jour après ses grands débuts européens (le 15 septembre 1982, face au Lokomotiv Sofia), le Paris Saint-Germain humera à nouveau le parfum de la Coupe UEFA, ce soir à Londonderry. Une compétition dans laquelle le club de la capitale n'a guère brillé (13 victoires, 8 nuls et 9 défaites), se faisant notamment sortir par les Hongrois de Vidéoton (saison 1984-1985, défaite 4-2 au Parc).

Le meilleur résultat des Parisiens dans l'ancienne C3 remonte à la saison 1992-1993. La Juventus Turin, bête noire du PSG à l'échelle continentale, avait alors stoppé l'aventure des hommes d'Artur Jorge au stade des demi-finales (2-1, 0-1), grâce notamment à un arbitrage « limite » lors du match retour au Parc (penalty oublié sur George Weah à 0-0).

A noter que le gardien Jérôme Alonzo, présent ce soir sur le banc, sera l'unique survivant du naufrage du Boavista Porto (2002-2003), tombeur de Paris en seizièmes de finale (2-1, 1-0) malgré une équipe emmenée à l'époque par un certain Ronaldinho.