Handball féminin (D2): l'Asul-Vaulx-en-Velin ne veut pas griller les étapes

©2006 20 minutes

— 

Le club vaudais entamera samedi, à Bouillargues, sa quatrième saison consécutive en D2. L'été a été mouvementé avec le départ de quatre joueuses majeures, dont celui de la capitaine Helena Lulic, partie au Havre, et de l'entraîneur Florence Sauval. Son successeur, Tom Camara, débarque de Poitiers où il dirigeait l'équipe féminine en D2. Dès son arrivée, cet ancien joueur de Sélestat (D1) a cherché à « souder un groupe face à la difficulté », en organisant une partie de pêche ainsi qu'une randonnée de six heures à Sixt-Fer-à-Cheval (Haute-Savoie).

Limitée dans son recrutement en raison d'un passif financier estimé à 75 000 E, l'Asul-Vaulx a enregistré le retour de Laurette Bodua (Aubervilliers). Au vu de leurs résultats lors des matchs de préparation, les partenaires d'Amélie Dieudonné semblent être à leur place en D2. Après quatre revers face à des équipes de D1, les Vaudaises ont enchaîné sept succès face à des formations de N1. « Ce groupe est en devenir. Il n'y a aucune vedette mais un niveau homogène. Nous devons nous stabiliser en D2 pendant deux saisons avant d'envisager la D1 », se projette la présidente Evelyne Beccia. Conscient du paramètre financier, Tom Camara visera donc cette saison « la première partie de tableau ».

Jérôme Pagalou