Open d’Australie: Jo-Wilfried Tsonga attaqué par des «bestioles» en plein match

TENNIS Lors de son deuxième tour contre le Japonais Go Soeda...

R.S.

— 

Le joueur Français Jo-Wilfried Tsonga, lors d'un match à l'Open d'Australie le 17 janvier 2012 contre le Japonais Go Soeda.
Le joueur Français Jo-Wilfried Tsonga, lors d'un match à l'Open d'Australie le 17 janvier 2012 contre le Japonais Go Soeda. — REUTERS

Pour se qualifier au prochain tour du grand Chelem australien, Jo-Wilfried Tsonga ne s’est pas seulement battu contre son adversaire, Go Soeda, ou la canicule (40°C à Melbourne). Le Français a eu la mauvaise surprise d’être «attaqué par des bestioles», à savoir des gros papillons de nuit.

«Les insectes, ça m'irrite. Il y en a un qui m'a attaqué au moment de retourner au tie-break. C'étaient des gros papillons de nuit. Ce n'est pas méchant mais c'est perturbant: ils se posent sur ton bras, ta jambe. Il y en a même un qui s'est faufilé sous ma casquette», raconte le 8e joueur mondial.

Mais Tsonga en a vu d’autres sur un court. Il y a quelques, une année, une guêpe est entrée dans son short. «Elle ne m'a pas piqué mais je ne suis pas passé loin de la correctionnelle», a lancé le Français qui retrouvera le Slovène Blaz Kavcic ou l'Australien James Duckworth au prochain tour.