Football (L2) : le Racing dans le bon rythme

— 

 Les hommes de Jean-Pierre Papin ont repris leur rythme de croisière, hier soir à la Meinau, en s’imposant (2-0) face à une faible équipe berrichonne
plus de deux semaines après avoir ramené un point de Tours (0-0). Un succès encourageant à défaut d’être pleinement convaincant, mais qui permet surtout aux Strasbourgeois de revenir à hauteur de Châteauroux et du Havre, à la cinquième place de Ligue 2. Invaincus depuis le 4 août (soit six rencontres), ils ne comptent plus que 4 points de retard sur les leaders Grenoble et Metz. Si sa première frappe fuyait le cadre de peu (2e), Hervé Tum ne tardait pas à se rattraper en remportant son face-à-face avec Vincent Fernandez (1-0, 10e). Bien lancé par Guillaume Lacour, l’attaquant camerounais inscrivait son deuxième but cette saison d’une frappe croisée à ras de terre. La domination alsacienne ne faisait quecommencer, mais ni un lob de Jérémy Perbet (33e) ni une frappe au ras du poteau du néo-pro Romain Gasmi (45e) ne faisaient gonfler le score. La liste des occasions strasbourgeoises s’allongeait après la pause, avec trois tentatives de Tum (51e, 52e et 66e), un ciseau acrobatique et une frappe puissante de Perbet (58e et 76e), et une frappe de Gasmi (59e). Après un superbemais vain numéro sur le côtégauche d’Eric Mouloungui (80e), c’est l’opportunisteDimitar Rangelov qui tuait le match. A peine entré en jeu, l’attaquant bulgare profitait d’une bourde du portier castelroussin (2-0, 90e). « C’est un très bonmatch, se félicitait Jean-Pierre Papin après la rencontre. On n’a pratiquement jamais été mis endanger, même si on s’est mis une petite pression en marquant peutêtre trop tôt le 1er but. »

J. Sillon