Football (L2) : test grandeur nature pour le Racing

©2006 20 minutes

— 

Pour le dernier match de la 7e journée de L2, le groupe de Jean-Pierre Papin s'attaque ce soir à l'opposition la plus relevée depuis l'entame de sa saison. Après une quinzaine sans compétition, le Racing (10e) reçoit Châteauroux (5e), invaincu en Championnat (3 victoires, 3 nuls). En cas de succès, le RCS s'emparerait de la place occupée par la formation castelroussine.

Mais l'entraîneur strasbourgeois ne se soucie guère du profil de l'adversaire. Depuis le nul décroché à Tours (0-0), le 27 août dernier, son effectif a changé. Arthur Boka est parti à Stuttgart, Romain Gasmi et Ali Mathlouthi ont signé leur premier contrat pro, tandis que la dernière recrue en provenance du Borussia Moenchengladbach, Jeff Strasser, et le jeune Jean-Christophe Vergerolle (21 ans) seront titularisés en défense.

« Je me vois offrir une chance, à moi de la saisir », explique Vergerolle, six saisons à Strasbourg, doté d'un contrat amateur, passé par quelques chemins de traverse et notamment un essai à... Châteauroux cet été. « L'entraîneur montre que pro ou pas pro, il prend le joueur qu'il juge le meilleur. » « On pensait depuis un moment laisser sa chance à Jean-Christophe, qui nous donnera du gabarit, tandis que Strasser nous apportera son expérience du haut niveau, souligne “JPP”. Désormais, il y a du nombre et de la qualité. »

Pour venir à bout de la Berrichonne, Papin se considère donc suffisamment armé. D'autant que le Racing reste sur un bon souvenir face à cet adversaire. Le 22 août, le club strasbourgeois l'avait emporté pour ses débuts en Coupe de la Ligue, au stade Gaston-Petit (2-4).

Fr. Namur