Rugby (Top 14) : les Parisiens préservent leur invincibilité

©2006 20 minutes

— 

Avec la défaite de Toulouse à Perpignan (30-17) samedi, le Stade Français est la dernière équipe invaincue du Top 14. Larges vainqueurs de Bayonne (48-29) dans leur fief de Jean-Bouin – leur cinquième victoire en autant de journées – les joueurs de Fabien Galthié ont baptisé leur nouvelle tenue attendue par tous les observateurs : un maillot bleu roi orné de fleurs de lys roses, de tiges et de feuilles vertes.

Si la nouvelle tunique a fait l'unanimité parmi le groupe parisien, la qualité de jeu a en revanche laissé à désirer. Face à la lanterne rouge du Championnat, les coéquipiers de Benjamin Kayser – leader d'une première ligne une nouvelle fois rajeunie et promu capitaine pour l'occasion – ont accumulé les fautes de main. « Les joueurs avaient envie de faire une grosse prestation, mais ils n'ont pas joué juste et ils ont fait tomber une quarantaines de ballons. Franchement, nous n'avons pas fait un très bon match », grommelait Galthié, malgré la victoire et le point de bonus offensif assuré peu après la demi-heure de jeu, grâce à un essai du centre Geoffroy Messina. « On gagne et on marque des essais en faisant des erreurs. Il nous reste encore beaucoup de choses à travailler », ajoutait le talonneur remplaçant Dimitri Szarzewski, auteur du cinquième des six essais stadistes.

Cette rencontre aura au moins permis à Christophe Dominici de faire ses débuts cette saison. Ralenti par une élongation à la cuisse il y a dix jours, l'ailier international abondait dans le sens de ses coéquipiers. « On est satisfait des 5 points marqués, mais il y a beaucoup de chose à redire sur la tenue du match », analysait « Domi », déjà tourné vers le choc de la prochaine journée face au Stade Toulousain.

Sébastien Bordas