Stéphane Moualek : «On était à des années-lumières d'Angers»

©2006 20 minutes

— 

Stéphane Moualek, entraîneur-joueur de Nantes.

Vendredi soir, à l'occasion de la première journée de D2, votre équipe a été laminée par Angers [qui descend de D1] 28-19. Etes-vous inquiet ?

Non. Car nous avons plutôt bien défendu. En revanche, nous avons failli offensivement. Beaucoup de joueurs sont passés à travers.

Comment expliquer cet écart au score qui n'a cessé de grandir ?

On a lâché prise dans la tête et dans le comportement. C'est ça qui me dérange. J'ai l'impression qu'à la fin, on était à des années-lumière d'eux. On a pris 12 buts lors des 17 dernières minutes alors qu'on en avait pris seulement 17 lors des 43 premières.

Et vendredi soir, c'est Villefranche [qui descend aussi de D1] qui se présente dans votre salle...

Ça ne va pas être plus facile. Ils viennent de perdre d'un but chez eux contre Livry (26-27). Ils vont vouloir récupérer des points.

Recueilli par D. P.