Football (L1) : Cris veut jouer les fortes têtes

©2006 20 minutes

— 

Troyes lui réussit décidément à merveille. Auteur l'année passée d'un doublé pour remporter une partie mal embarquée (2-1), Cris a encore frappé face aux Aubois samedi, lors de la 5e journée de L1. D'un coup de tête rageur sur un corner de son compatriote Juninho (16e) – deuxième buteur de la rencontre –, le « Policier » a offert à l'OL (2-0) sa première victoire de la saison à Gerland. « Je suis heureux de marquer à nouveau contre Troyes. Nous avons créé beaucoup de mouvements en deuxième mi-temps. Cela est vraiment positif pour mercredi », souligne le Brésilien.

Difficile en effet de ne pas se projeter sur ce choc face au Real Madrid qui attend les Lyonnais dans deux jours. « Ce match spécial sera plus compliqué que l'an passé, prévient Cris, en référence au large succès (3-0) obtenu il y a un an face à ces mêmes Madrilènes. Je ne parlerai pas de revanche car les deux effectifs ont changé. » Le Real s'est notamment offert un certain Mahamadou Diarra. « Avec “Djila” et Emerson, il est certain que Madrid défendra mieux. Mais même sans Diarra, l'OL est plus fort que la saison dernière », insiste l'international auriverde. Cette première journée de Ligue des champions sera également marquée par les retrouvailles de Cris avec Ruud Van Nistelrooy. En 2004-2005, l'attaquant néerlandais l'avait mis en difficulté avec Manchester United (3 buts en 2 matchs face à l'OL) . « Il est très difficile à marquer. Il possède un excellent jeu de tête et rôde toujours dans la surface. Mais je suis prêt à défendre sur lui, ou n'importe quel autre Madrilène. »

Jérôme Pagalou