Football : les Bleus domptent les champions du monde

— 

 Mission accomplie. Grâce à un début de match tonitruant, l’équipe de France a battu l’Italie (3-1), hier soir au Stade de France, en éliminatoires de l’Euro 2008.Deux mois après la finale de Coupe du monde perdue aux tirs au but par les Tricolores. Désireux d’enflammer lapartie, les Français concrétisaient leur première occasion. Lancé sur lagauche en position de hors jeu, Gallas parvenait à centrer au second poteau sur Govou. Le Lyonnais, préféré à Louis Saha,effectuait une reprise de volée croisée qui trompait Buffon (1-0, 2e). Les hommes de Raymond Domenechne tardaient pas àenfoncer le clou. Une frappe lointaine mais puissante de Malouda était difficilement repoussée par Buffon devant son but. Et Henry surgissait pour marquer grâce à un tir légèrement dévié (2-0, 17e). Mais l’euphorie était de courte durée. Un coup franc de Pirlo trouvait la tête de Gilardino. Complètement seul dans la surface française, l’attaquant du Milan AC réduisait le score (2-1, 19e). Malgré leur domination, les Français pouvaient s’estimer heureux de rentrer avec cet avantageàlapause, puisqu’une faute d’Abidal sur Semioli dans la surface aurait pu coûter un penalty. A la reprise, la domination française reprenait de plus belle, et Govou allait devenir le véritable héros de la soirée. Sur un centre précis de Sagnol, il devançait Cannavaroet plaçait une tête piquée hors de portée de Buffon (3-1, 55e). Supérieurs physiquement, les Bleus contenaient les rares assauts italiens, même si Coupet devait s’employer sur une tête de Cannavaro (78e).

Gaël Anger