Football (L1) : Vikash Dhorasoo attend son heure

©2006 20 minutes

— 

« C'est un gros match pour Paris, particulièrement attendu par les supporteurs. On sera présent, et moi, je serai fort. » Ainsi parlait Vikash Dhorasoo à la veille de la finale de la Coupe de France, le 29 avril dernier. On connaît la suite. Grâce à un superbe but – une frappe des 25 mètres venant ponctuer une folle chevauchée –, le Mauricien terrassait Fabien Barthez et l'Olympique de Marseille, permettant au PSG de sauver sa saison.

Quatre mois plus tard, Dhorasoo s'apprête à disputer son premier PSG-OM au Parc des Princes. La saison passée, il avait échappé à la pantalonnade face aux minots phocéens « grâce » à Guy Lacombe, qui l'avait mis à la disposition de la réserve pour avoir quitté le stade avant la fin du match contre Le Mans, deux semaines plus tôt. Cette fois-ci, c'est le vrai OM, leader de Ligue 1, qui se déplacera dimanche. Et à l'image du PSG, Dhorasoo n'aborde pas ce « clasico » sous les meilleurs auspices. Oublié par Raymond Domenech pendant le Mondial et autoproclamé retraité des Bleus, l'espiègle milieu de terrain a également suscité la polémique avec le moyen métrage Substitute (« Remplaçant » tourné pendant la compétition.

Avec Paris, Dhorasoo n'a brillé qu'à une seule reprise, face à Lille (1-0), le match référence de Lacombe jusque-là. Suffisant pour faire trembler Marseille ? « On est forcément impatient de disputer un gros match comme un PSG-OM, assure l'ex-Milanais sur le site du club. Cela reste un match à 3 points, certes important pour le club, les joueurs et les supporteurs, mais mathématiquement pas plus important qu'un autre. Une victoire permettrait cependant au PSG de marquer les esprits. » Et accessoirement de lancer sa saison.

Sébastien Bordas