Handball (D1) : l'opération maintien du Villeurbanne HA

©2006 20 minutes

— 

Les Villeurbannais abordent leur retour parmi l'élite sur la pointe des pieds. Leur campagne de matchs amicaux s'est en effet soldée par un bilan de deux victoires pour sept défaites. Samedi, le déplacement chez l'autre promu, Porte Normande, leur livrera une première indication sur le challenge qui les attend.

« Nous avons besoin de prendre des points dès le début face à Porte Normande, Istres, Tremblay et Toulouse qui peuvent être à notre portée », déclare l'entraîneur villeurbannais Thierry Perreux, dont le recrutement n'a pas été à la hauteur de ses espérances. Seul le jeune arrière de Villefranche Arnaud Bingo (19 ans) est arrivé. Le Serbe Slavisa Djukanovic, meilleur gardien de D2 la saison passée avec Porte Normande, s'était engagé avec le VHA. Mais faute d'un budget suffisant, le président Jean-Pierre Delasette a dû annuler cette signature. « Trois autres joueurs d'expérience étaient prêts à nous rejoindre. Je ne comprends toujours pas pourquoi il n'y a pas eu d'accord financier avec l'OL », regrette Perreux, qui repart avec le même effectif que la saison passée, à l'exception de son meilleur buteur et passeur Guillaume Saurina, parti à Nîmes. « Personne ne pourra inscrire 15 buts dans un match comme lui. Nous devrons donc tirer davantage du collectif », annonce le capitaine David Techer, qui « signerait immédiatement pour le maintien ».

Le VHA puisera une nouvelle fois dans son réservoir de jeunes pour y parvenir. Mathias Ortega, Skander Bouchkara et Maxime Paillasson viennent d'ailleurs de participer aux championnats d'Europe espoirs en Autriche. Ce dernier, revenu avec le nez cassé, sera le seul absent de cette première étape vers la route du maintien. « Cela sera très difficile mais je n'ai pas l'habitude de lâcher », prévient Thierry Perreux.

Jérôme Pagalou