Basket (N1) : des JSA Bordeaux rajeunis comptent sur un surcroît d'envie

©2006 20 minutes

— 

En poste depuis cinq ans, Tommy Davis va diriger un groupe considérablement rajeuni (moyenne d'âge de 22 ans). « On n'a pas trop eu le choix, mais je pense qu'on a fait un bon recrutement. Durant la préparation, les joueurs ont démontré qu'ils avaient du coeur », explique l'entraîneur des JSA. Depuis deux ans en N1, les Bordelais ont notamment perdu Joseph Owona (Nantes, Pro B), Badou M'Boup (Quimper, Pro B), Renaud Brocheray (Saint-Vallier, N1) et Maurice Stephens (Ile de Ré, N3). En contrepartie, les JSA ont engagé Alexandre Atinkpahoun (Saint-Vallier), l'Américain Anthony Kent (Ball State, NCAA) et Gaëtan Muller (Lausanne, Suisse), grand ami de Tony Parker avec lequel il a conquis le titre de champion d'Europe juniors en 2000.

« On a moins de talents individuels, mais on a davantage d'envie », lâche le président Denis Lacampagne. Beaucoup plus dense qu'auparavant, la N1 aura pour favori à la montée Charleville-Mézières, qui descend de Pro B. Samedi (20 h), Toulouges se présentera aux Peupliers pour le coup d'envoi de la saison. La suite du calendrier est plutôt clémente avec trois réceptions pour un déplacement.

S. D.