Golf : qui pourra arrêter Tiger Woods?

©2006 20 minutes

— 

Même l'ancien nº 1 mondial Vijay Singh n'a pu suivre dimanche soir, à Norton (Massachussets), le rythme infernal du « Tigre ». Nanti pourtant d'une avance de 3 coups sur le meilleur golfeur du monde à l'entame du dernier tour du Deutsche Bank Championship, le Fidjien a rejoint Sergio Garcia, Jim Furyk, Luke Donald ou encore Stuart Cink dans la liste des victimes estivales du fauve. Un eagle et deux birdies lors des quatre premiers trous dimanche ont permis à Woods de prendre la tête du tournoi... définitivement. Comme d'habitude. « Lorsqu'il joue comme ça, il est irrattrapable », constatait Vijay Singh, qui avait pourtant battu la veille le record du parcours grâce à une carte de 61 (-10).

Invincible depuis sa victoire au British Open fin juillet, le sportif le plus riche de la planète a décroché dans le nord-est des Etats-Unis sa 7e victoire de la saison (sur 14 tournois) et, surtout, son 5e titre consécutif. Le nº 1 mondial serait-il en mesure de battre l'incroyable record de Byron Nelson, qui a enchaîné 11 succès en 1945 ? « Vous savez, ce que Byron a réussi reste l'un des plus grands exploits de notre sport, répond Tiger Woods. Et puis, vous ne pouvez pas comparer nos deux époques. Le matériel a énormément évolué, les joueurs frappent beaucoup plus fort. La concurrence est très dense de nos jours. Et il est de plus en plus difficile de gagner un tournoi de golf. »

Sauf pour « le Tigre » semble-t-il. En remportant le 53e tournoi de sa carrière – qui plus est face à l'un de ses plus grands rivaux –, l'Américain a écrit un nouveau chapitre de sa légende. Une histoire hors du commun qui pourrait connaître un nouveau rebondissement dans deux semaines, à Dublin (Irlande), lors de la Ryder Cup. Tiger Woods, qui n'a jamais brillé dans cette épreuve face aux Européens, rêve désormais d'offrir aux Etats-Unis le plus prestigieux des trophées.

F. C.