Basket : la SIG veut confirmer ses progrès

©2006 20 minutes

— 

Quatre victoires en autant de matchs : tel est le bilan des coéquipiers du capitaine John McCord depuis le début de leur préparation. Vainqueurs des tournois d'Aix-Maurienne et de Mulhouse, ils entendent conserver cette dynamique du succès à l'occasion de la venue du promu bisontin, ce soir (20 h) à Geispolsheim. « Encore une fois, on ne fera pas attention à notre adversaire, argumente le coach Eric Girard. Ce qui nous importe, c'est nous. L'état d'esprit des joueurs est bon. Il faut essayer de progresser un petit peu plus à chaque sortie en attaque et en défense, tout en continuant le travail physique dirigé par notre préparateur Frank Kuhn. Il paye déjà puisque nous avons toujours été supérieurs à nos adversaires dans ce domaine. »

Pour sa seule rencontre d'avant-saison disputée dans le Bas-Rhin, la SIG sera privée de son meneur américain Lonnie Cooper, vraisemblablement laissé au repos jusqu'à jeudi. « Sa femme a accouché dimanche soir et il a un petit souci au pied, justifie Girard. Et puis Gautier Darrigand a parfaitement assumé la charge de l'équipe contre Mons-Hainaut [victoire 94-80], à Mulhouse. On a aussi la possibilité de voir l'ailier Chuck Edson mener le jeu. Avec ses qualités physiques (2,01 m), c'est un atout supplémentaire. »

L'autre nouvelle arme de l'équipe se nomme Dirk Mädrich. A 23 ans, cet espoir allemand s'est engagé hier comme pigiste médical de Sacha Giffa (absent jusqu'à Noël). Venu compléter l'effectif strasbourgeois depuis trois semaines, cet intérieur de 2,11 m a convaincu le staff par ses stats (10 points de moyenne lors des quatre matchs amicaux) mais aussi par son profil de joueur sérieux, mobile et adroit. « Vu notre budget, il est difficile de trouver mieux », conclut Girard.

Jérôme Sillon