Handball (D1) : Ivry et Paris misent sur la stabilité

©2006 20 minutes

— 

La domination de Montpellier, huit fois champion de France lors des neuf dernières saisons, commence à lasser en région parisienne. En compagnie de Chambéry, Ivry et le Paris Handball seront les principaux outsiders de l'exercice 2006-2007, qui débutera samedi. « Les Montpelliérains sont candidats à leur propre succession. Notre objectif est de devenir champion », assure Stéphane Imbratta. Successeur de Daniel Hager aux commandes du club, l'entraîneur ivryen pourra compter cette saison encore sur le jeune prodige tricolore Luc Abalo, pourtant convoité par de nombreux ténors européens.

Avec un effectif quasiment inchangé – seul le gardien croate Nikola Blazicko a été recruté –, le Paris Handball mise également sur la stabilité pour justifier ses ambitions sur le long terme, comme le prouve la prolongation du contrat de son capitaine Olivier Girault. « L'intégration des jeunes s'est bien passée, la préparation a été effectuée sérieusement mais dans une bonne ambiance. Il le fallait car nous avons un calendrier chargé d'entrée », explique Thierry Anti, dont les troupes se rendront à Tremblay, Dunkerque et Nîmes au cours des quatre premières journées. Un passage obligé, qui ne refroidit pas les ambitions parisiennes. « Pas question cette année de laisser passer la Ligue des champions à la dernière journée. Le Paris Handball se doit de se qualifier pour cette compétition, et pour cela il faudra gagner des matchs difficiles », anticipe l'entraîneur du club de la capitale.

Gaël Anger