Football (L1) : Wendel arrive sur la pointe des pieds

©2006 20 minutes

— 

De la France, il ne connaît rien ou si peu. Il attend simplement avec impatience ses retrouvailles avec Jussiê, le joueur de Lens, l'un de ses meilleurs amis. Après des présentations officielles le 24 août, Wendel devrait faire ses débuts contre Nice, samedi, en match avancé de la 5e journée de Ligue 1. « Franchement, l'accueil a été magnifique. Bordeaux est un club très bien structuré et dès que j'ai un problème, j'appelle Fernando », explique l'ancien joueur de Santos (Brésil), qui va occuper le poste de milieu gauche. Entouré de sa femme, Isabela, et de son fils, Jogo, 2 ans, il cherche désormais un appartement pour sa petite famille et prendre ses marques dans sa nouvelle vie.

« Je ne pouvais pas passer à côté d'une telle opportunité », lance celui qui a déjà joué dix minutes dans les buts de Santos. Avec Ricardo, qu'il appelle « le Professeur », il estime « connaître déjà ses directives sur un terrain ». Ami du Lyonnais Cris et du Toulousain Fabinho – son ancien partenaire à Santos –, Wendel affiche un calme déconcertant avant de faire ses premiers pas en Ligue 1. « Je ne me mets aucune pression car à chaque fois que je rentre sur un terrain de football, c'est pour donner le meilleur de moi-même. »

Dès lors, le premier déplacement de Bordeaux en Ligue des champions, mardi, dans l'enfer turc de Galatasaray, ne l'émeut guère. « Vous savez, dans certains stades du Brésil, les supporteurs sont aussi fous que les Turcs », assure le néo Girondin.

Stéphane Deschamps