Football (L1) : Paris ne veut pas se mettre la pression

©2006 20 minutes

— 

Dimanche soir au Parc des Princes, le Paris Saint-Germain abordera l'un des premiers tournants de sa saison face à son rival de toujours. Un choc contre l'Olympique de Marseille que les joueurs de Guy Lacombe prépareront à partir de ce matin au Camp des Loges, après les deux jours de repos accordés par l'entraîneur parisien à la suite de l'escapade normande face à Caen (0-1), en amical.

Entre le champêtre stade du Commandant Hébert de Deauville et un Parc des Princes complet, le contraste risque d'être saisissant. Mais pour certains Parisiens, le « clasico », revanche de la dernière finale de Coupe de France remportée par le PSG (2-1), ne s'annonce pas aussi brûlant. « Un PSG-OM, au niveau d'un Championnat, c'est un match comme un autre, même s'il y a effectivement une rivalité entre les supporteurs, explique le défenseur Sylvain Armand. Il ne faut quand même pas en faire une montagne... La saison dernière, on a monté tout cela avec l'histoire de la CFA au Parc, mais pour nous, c'est oublié. Il faut arrêter d'enflammer les débats et laisser les deux équipes travailler sereinement... » Surtout le PSG, dont le début de saison n'est pas en rapport avec les ambitions affichées, tant sur le plan comptable qu'au niveau du jeu.

La venue du leader phocéen, dans des conditions similaires à la réception de Lille à la mi-août, agira-t-elle comme un déclic ? « L'OM est une très bonne équipe mais après quatre journées, tout est possible », poursuit Armand. « Si cette rencontre est présente dans nos esprits depuis longtemps, nous n'allons pas non plus nous mettre dans une configuration de stress ou de concentration trop tôt, prévient Lacombe. Si nous faisons valoir nos qualités collectives, nous pouvons réussir ce match face au leader de Ligue 1. »

Sébastien Bordas