Rugby (Top 14) : mission accomplie

— 

La manière n’aura certainement pas comblé Fabien Galthié, mais le résultat est là. En s’imposant 33-24 au Parc des Sports et de l’Amitié face à une accrocheuse formation audoise, le Stade Français a enregistré hier soir une quatrième victoire en autant de matchs, consolidant sa place au sommet du Top 14. Un succès long à se dessiner, car la première période s’était résumée à un duel de buteurs entre le Narbonnais CédricRosalen et le Parisien David Skrela (12-12, 40e). Il fallait attendre l’entrée en jeu de Radike Samo pour assister au premier coup d’éclat de la partie. Le deuxième ligne australo-fidjien évitait
un placage et filait le long de la ligne pour inscrire l’essai (21-24, 63e).Renforcé par ses remplaçants de luxe, Paris assurait son succès grâce à Juan Hernandez, présent en bout de ligne pour conclure un contre précipité par un en-avant de Rosalen (24-33, 75e). « Il y a beaucoup de choses à redire, et on risque d’avoir beaucoup de travail cette semaine, concédait le capitaine David Auradou. Mais on était venu chercher la victoire à Narbonne, qui a chèrement vendu sa peau. Le principal a été accompli. » « Paris est peut-être ce qui se fait de mieux en France actuellement, mais on était dans le match à un quart d’heure de la fin. On méritait mieux », regrettait quant à lui le troisième ligne de Narbonne, Christian Labit.

S. B.