Alexis Thébaux : «Nantes n'a pas cru en ma génération»

©2006 20 minutes

— 

Alexis Thébaux, ancien gardien du FC Nantes, aujourd'hui au chômage

En juin 2005, alors qu'il vous restait un an de contrat avec le FCNA, le club a décidé de ne pas vous conserver. Que s'est-il passé pour vous, ensuite ?

J'ai été prêté à Cherbourg (National). La saison ne s'est pas bien passée. En concurrence avec un autre gardien, je n'ai joué qu'une vingtaine de matchs. Et depuis juin, je suis sans club. Malgré de bons essais à Clermont-Ferrand (National), Caen (L2) et Lorient (L1), je n'ai pas été recruté.

Vous vous entraînez seul ?

J'ai un préparateur physique qui me donne un coup de main. Mais c'est difficile, il faut rester fort mentalement. Je continue à travailler et je ne perds pas espoir. Je sais ce que je veux et ce dont je suis capable. Je ne pensais pas que ça serait aussi dur. Il faut le vivre pour le comprendre.

A 21 ans, pensez-vous capituler ?

Non. Depuis tout jeune, j'ai fait beaucoup de sacrifices pour en arriver là. Je ne me vois pas ne pas jouer au foot. C'est ma passion et j'en ferai mon métier !

En voulez-vous au FC Nantes de ne pas vous avoir fait confiance ?

Je leur en veux de ne pas avoir cru en une génération. Celle de David Leray, Denis Stinat ou Stephen Drouin. Je suis sûr qu'avec plus de maturité, elle pouvait relever le FC Nantes. Et dire que le coach Le Dizet nous avait dit qu'il nous ferait confiance ! Quand il est passé chez les pros, il a bien retourné sa veste ! Nantes n'est tout simplement plus un club formateur.

Recueilli par D. P.