Cyclisme : pluie et étoiles sur la piste de Couëron

©2006 20 minutes

— 

Ce devait être la revanche France-Pays-Bas des derniers championnats du monde. La treizième édition du Trophée des sprinteurs fut marquée samedi soir par la prestation d'un invité non désiré : la pluie. « Vers 22 h 30, les gouttes se sont faites plus grosses, explique Maurice Jeanneau, responsable de l'organisation. Le Néerlandais Tim Veldt a glissé dans un virage. Les commissaires ont alors décidé d'arrêter la course pour des raisons de sécurité. » Pas de finale donc pour les 2 800 spectateurs du vélodrome de Couëron.

Heureusement, en début de soirée, une brochette de pistards prestigieux avait assuré le spectacle. Parmi eux, Tournant, Bourgain et Baugé, trois Français champions du monde de vitesse par équipe, mais aussi le Hollandais Théo Bos, double champion du monde en keirin et vitesse. Ce dernier avait fait montre de toute sa classe pour se débarrasser de Kévin Sireau en demi-finale. « Pour son premier critérium en France, Bos a fait grosse impression, reconnaît Maurice Jeanneau. S'il continue comme ça, il va dominer le cyclisme mondial pendant longtemps. »

F. B.