Rugby (Pro D2) : le LOU se met doucement en jambes

©2006 20 minutes

— 

Les spectateurs du stade Vuillermet devront encore patienter avant d'assister à un festival d'art et d'essais. Pour l'ouverture du championnat de Pro D2, samedi, le LOU a dû se contenter d'une victoire étriquée devant Oyonnax (15-9), qui a arraché le point du bonus défensif à l'ultime seconde. Ce succès a été obtenu grâce à la botte de l'ouvreur Jean-Baptiste Dambielle, auteur de trois pénalités et d'un drop.

La formation de Christian Lanta, qui s'est présentée avec treize de ses vingt recrues, a laissé entrevoir de belles promesses, mais n'a pas réussi à concrétiser ses temps forts. « Il ne fallait pas s'attendre à mettre 50 points à Oyonnax. Cela fait seulement cinq semaines que nous avons repris le rugby et il est normal que nous nous cherchions », souligne le 2e ligne et capitaine Philippe Delannoy. Un avis partagé par son entraîneur, Christian Lanta, qui a noté toutefois, après la rencontre, des motifs de satisfaction : « Nous nous sommes créés les occasions pour corser l'addition, mais nous avons commis quelques maladresses par manque d'homogénéité. En revanche, nous n'avons jamais été mis en danger et, physiquement, nous avons terminé fort. » « Je pense que nous prendrons du plaisir contre des équipes qui ouvrent le jeu, comme notre prochain adversaire, Pau », estime quant à lui le président Yvan Patet. Prétendants également à la montée en Top 14, les Béarnais sont déjà sous pression après leur revers à La Rochelle (25-14).

Stéphane Marteau

Premier coup dur de la saison pour le LOU. Touché au genou gauche peu avant la pause, son centre, Cédric Leite, devrait être indisponible entre quatre et six semaines. Il souffre d'une entorse interne.