La série noire des Violets continue

— 

Debuchy face à M'Bengue, mardi.
Debuchy face à M'Bengue, mardi. — M. LIBERT / 20 MINUTES

La dégringolade se poursuit pour le TFC, comme la malédiction des matchs à 21 h sur Canal+ (huit revers d'affilée). Ce mardi à Lille (2-0), Toulouse a concédé sa cinquième défaite lors des sept derniers matchs de L1, pour un nul et une petite victoire. L'équipe d'Alain Casanova est déjà assurée de glisser dans la seconde partie du classement à l'issue de la seizième journée de L1.
L'entraîneur des Violets, privé d'Abdennour, Sissoko (blessés) et de Didot (suspendu), avait pourtant tenté des « coups » pour mettre fin à l'hémorragie. Petits gabarits adaptés à un football de possession plutôt qu'à un jeu de contre, l'avant-centre Wissam Ben Yedder et l'ailier droit Adrien Regattin débutaient ainsi sur le banc. Le dévoreur d'espace Emmanuel Rivière et le plus défensif Daniel Braaten prenaient leur place. Les Toulousains ne se montraient pas pour autant plus dangereux que lors de leurs deux sorties précédentes, à Lorient (1-0) et face à Bastia (0-0), conclues par... zéro tir cadré. Rivière, seul face au portier lillois Elana, arrosait ainsi les tribunes du Grand Stade (74e). Le TFC était alors mené depuis 20 minutes, et une tête de Basa, à la réception d'un coup franc de Payet (1-0, 54e). Le passeur se muait ensuite en buteur, sur une superbe frappe enroulée (2-0, 83e) pour assurer la seconde victoire du Losc sur le TFC cette saison, après la Coupe de la Ligue (1-0, a. p.). Toulouse se fait doubler au classement par son adversaire du soir. Pas sûr qu'il le revoit de sitôt, alors que Marseille s'invite au Stadium, ce samedi. N. S.