Un nouvel effectif pour un nouveau départ

— 

« Avec cette équipe, on est capable de faire de belles choses, ambitionne Alex Palfroy, le coach des JSA. On a maintenant l'équipe voulue jusqu'à la fin de l'année. » Après les départs de Coleman et de M. Diaw, les arrivées de Samaké et Ceranic et le retour de blessure de Carter, les Bordelais, derniers de

Pro B, espèrent enfin décoller au classement. « Avec Céranic on a un vrai joueur de basket, un bon point de fixation, estime le caoch bordelais. Son expérience va nous servir pour la gestion des fins de match. Samaké va nous apporter sa fougue et une grosse densité à l'intérieur. Nate Carter, c'est notre meilleur joueur, mais il ne faut pas se dire que ce sera plus facile parce qu'il est revenu. » Cependant, les Bordelais devront trouver des automatismes avant d'espérer faire des bons résultats. « On est dans l'urgence de temps, déplore Palfroy. Il faut vite que l'on atteigne un semblant de cohésion et ce n'est pas simple car le championnat ne nous attend pas. »M. N.