Michalak, saison presque parfaite

— 

A Toulon, Frédéric Michalak peut jouer demi de mêlée ou d'ouverture.
A Toulon, Frédéric Michalak peut jouer demi de mêlée ou d'ouverture. — F. LANCELOT / SIPA

Finalement, Frédéric Michalak n'aura pas succédé à Thierry Dusautoir pour le titre de meilleur joueur de l'année 2 012 IRB, mais peu importe finalement… Le Néotoulonnais de 30 ans marche sur l'eau cette saison. D'abord décisif avec son ancien club sud-africain des Natal Sharks, où il atteint les finales de la Currie Cup et du Top 15 jusqu'à cet été, Fred Michalak a enchaîné sur la rade en s'associant avec la star toulonnaise Jonny Wilkinson. Polyvalent, Michalak quitte son poste de demi de mêlée du RCT et endosse le maillot de numéro 10 pour le XV de France. Trois matchs brillants pour l'ancien Toulousain, qui est logiquement nominé pour le titre de meilleur joueur du monde. Sa non-présence à Londres lors de la cérémonie lundi en disait déjà beaucoup sur la désignation du futur vainqueur, le Néo-Zélandais Dan Carter. La prochaine sera peut-être la bonne, après 2 015 ?t. v..