Basket féminin (N1) : Strasbourg en reconstruction

©2006 20 minutes

— 

Après une deuxième saison catastrophique dans l'élite qui les avait vu perdre 25 matchs en 26 journées et terminer lanterne rouge, le Racing a (presque) tout changé à l'intersaison. Marc Bouté a remplacé Jean-Marie Schmittbiel à la présidence du club. Surtout, six joueuses parmi les meilleures sont parties exercer leur talent ailleurs : Lina Brazdeikyte (Calais), Géraldine Robert (Villeneuve-d'Ascq), Clarisse Mercier (Charleville), Elodie Chieze (Limoges), Awa Gueye et Edyta Nadrowska (Clermont).

Pour les remplacer, le RCS a engagé l'ailière Wahiba Aissani (Lyon) et le pivot slovaque Livija Libicova, en attendant la probable signature de l'ailière Julie Villain (Sceaux). « Avec une équipe remaniée et beaucoup de jeunes du centre de formation, on va essayer de remonter en Ligue féminine dès cette saison, annonce le coach Abdel Loucif. Charleville, qui nous a mis 40 points en amical samedi (36-76), et Reims ont des très gros budgets, mais on a les moyens de les battre. » Première journée le 16 septembre, face à Marseille.

J. S.