« je ne me soucie pas de mon image ! »

thibault vielle

— 

Joey Barton  a reçu son premier avertissement en Ligue 1  pour une semelle sur un Lillois.
Joey Barton a reçu son premier avertissement en Ligue 1 pour une semelle sur un Lillois. — P.MAGNIEN / 20 MINUTES

Il y a plus difficile à gérer pour un joueur de football qu'une conférence de presse d'après-match, surtout après une prestation convaincante et une victoire au bout. Joey Barton est donc venu sereinement répondre aux questions des journalistes. Le milieu anglais en a profité pour livrer son analyse sur sa découverte de la Ligue 1 dimanche contre Lille.
Aussi tranchant sur le terrain que dans ses propos, Barton en a profité pour faire un point sur l'image de bad boy qui lui colle à la peau à cause notamment des médias anglais, selon lui : « On parle beaucoup de mon premier gros tacle, moins de la passe en profondeur que je fais et qui aboutit au carton rouge du joueur lillois ou de ma frappe au ras du poteau de Landreau, je veux simplement que l'on parle de mon jeu. »

« Les médias anglais fabriquent des rôles »
C'est vrai que depuis son arrivée à l'OM, tout le monde parle d'un garçon poli et respectueux, alors opération séduction ou vraie personnalité ? Barton, gentleman ? Les Anglais ne veulent pas y croire, explique le principal concerné : « Je ne me soucie pas de mon image, ce n'est pas moi qui l'ai créée. Les médias outre-Manche font comme au cinéma, ils fabriquent des rôles de bons et de méchants, moi je ne me soucie que de mon jeu. » Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'en plus du fighting-spirit propre aux joueurs de Premier League, le milieu a aussi amené un beau bagage technique.

Twitter, uniquement pour les fans ?

Le milieu anglais de l'OM, Joey Barton est l'un des joueurs les plus actifs sur le réseau social Twitter, avec André-Pierre Gignac notamment. Il a expliqué cette « addiction » comme un moyen de communiquer avec ses fans : « Le foot ne doit pas rester secret, ce n'est pas 007, je veux être proche de mon public par ce biais. »