Volley : Les Bleus n'ont pas eu le dernier mot face au Brésil

©2006 20 minutes

— 

Pour sa première apparition en finale de la Ligue mondiale, l'équipe de France a longtemps cru tenir le bon bout avant de craquer sur la fin face au Brésil (2-3), hier à Moscou. Les hommes de Philippe Blain menaient en effet 2-0 (25-22, 25-23), mais se faisaient rejoindre (22-25, 23-25) puis dépasser dans le 5e set (13-15). Une ultime manche durant laquelle la France sauvait deux balles de match avant de craquer sous les assauts de Giba, le meilleur joueur du tournoi.

« C'est toujours délicat de perdre après avoir mené 2-0. Mais au début de l'été, je n'aurais pas mis 10 euros sur notre présence en finale », retenait tout de même Stéphane Antiga, capitaine d'une équipe de France qui a forcé l'admiration brésilienne. « La France méritait sa place en finale et ils l'ont prouvé, ils peuvent être fiers d'eux-mêmes », estimait le sélectionneur Bernardo Rezende.