Retour à la case départ pour le PSG

©2006 20 minutes

— 

Sans trois arrêts décisifs de Mickaël Landreau, dont un penalty stoppé devant l'ancien Parisien Jérôme Leroy, le Paris-SG aurait pu regagner la capitale avec une belle « valise ». Rassurés par leur performance face à Lille, les coéquipiers de Pedro Pauleta, pourtant bêtes noires des Sochaliens depuis plusieurs saisons, sont tombés de haut samedi soir. Les certitudes liées au 4-3-3 prôné par Lacombe se sont ainsi noyées dans la pelouse détrempée de Bonal, l'entraîneur parisien reconnaissant qu'il n'y avait « rien eu de positif » dans ce match. « Sochaux s'est mieux adapté que nous à ce terrain difficile et a réussi une très bonne première période, constatait l'Aveyronnais, peu satisfait du rendement de son côté gauche, David Hellebuyck et Boukary Dramé étant même remplacés à la pause. Nous avons un déficit de duels gagnés, et même si nous avons fait ce qu'il fallait pour revenir à 2-2, cela n'a pas suffi. » La trêve internationale devrait tomber à pic pour le PSG, à deux semaines du grand choc face à l'OM au Parc des Princes.