... et celui de Roussillon ne varie pas

©2006 20 minutes

— 

A l'image de son équipe, le président nantais Rudi Roussillon tourne en rond. Interrogé sur RMC Info hier matin, il a tout d'abord parlé « d'un démarrage raté » et « d'un mois d'août pas à la hauteur de nos espérances ». Puis il a anesthésié l'auditeur avec des explications entendues à maintes reprises : « On a des problèmes d'assimilation, d'intégration des cinq nouveaux joueurs. Cela prend du temps. Pourtant, on a fait un effort dans le recrutement en faisant venir des joueurs titulaires dans des clubs importants... » Enfin, il a renouvelé sa confiance à Serge Le Dizet avec la même emphase. « Serge Le Dizet n'est pas menacé. Son engagement est total, entier et plein. Il est passionné. J'apprécie son enthousiasme au travail. »

D. P.