Football : Le Losc ne peut plus se cacher

©2006 20 minutes

— 

Magistrale revanche. Battu la semaine passée à Paris (1-0), le Losc s'est repris avec panache samedi, lors de la 4e journée de L1. En dominant des Bordelais (3-0) consistants mais manquant cruellement de réalisme, les hommes de Claude Puel s'imposent comme le danger nº 1 pour Lyon. « Lille sera un prétendant aux premières places, parce que nous sommes mieux armés offensivement », affirme Grégory Tafforeau, le capitaine.

Au regard d'un premier quart d'heure non maîtrisé, on aurait peine à le croire. Mais une fois passé ce léger grain, les Dogues ont trouvé la faille à trois reprises et les Girondins se sont cassé les dents sur la muraille nordiste. Tout le contraire de la saison passée, lorsque les Lillois menaient 2-0 après vingt minutes de jeu (score final 3-2). « Il paraît qu'on marque toujours dans les vingt premières minutes. On avait donc décidé de changer de tactique », ironise Claude Puel. Stabilisée, la belle mécanique lilloise allait donner sa pleine mesure, d'abord sur un coup franc de Yohan Cabaye (1-0, 27e), puis sur un but de Mathieu Bodmer (2-0, 42e) et enfin sur une merveille d'action collective. Relance parfaite de Grégory Tafforeau, dribble magique et centre parfait de Keita, tête canon de Peter Odemwingie (3-0, 59e). « Cela n'arrive pas par miracle, il y a du travail derrière. Mais ce but symbolise notre potentiel », estime Puel. Le mois d'août lillois s'achève donc sur un bilan flatteur : 6 matchs, 5 victoires, 13 buts marqués, 2 encaissés. « Avec un nul à Paris, août aurait été parfait », soupire le coach nordiste, jamais pleinement satisfait.

Antoine Maes