Football : Les Girondins perdent le Nord

©2006 20 minutes

— 

Bordeaux se souviendra longtemps de cette dernière semaine d'août. Six jours après avoir perdu contre Lyon (1-2),

les partenaires de Johan Micoud ont pris une claque samedi à Lille (3-0) pour le compte de la 4e journée de L1. Deux défaites de rang, cela n'était plus arrivé depuis la fin de la saison 2004-2005. Point commun entre les deux rencontres : « Un manque de réalisme », selon Ricardo, qui devrait annoncer la signature d'un attaquant cette semaine. Dominateurs mais stériles durant la première période, les Marine et Blanc ont pris une leçon d'efficacité.

« C'est clair, Lille a été super réaliste, indiquait Rio Mavuba, avant de prendre la direction de Clairefontaine pour retrouver l'équipe de France. Perdre deux fois d'affilée contre deux gros, c'est inquiétant. On va continuer à travailler. » Très touché et ayant encore beaucoup de mal à retrouver la forme qui était la sienne en Allemagne avec le Werder, Johan Micoud faisait le dos rond. « Je suis désolé, je m'en veux. C'est une soirée noire », lâchait, dépité, le meneur de jeu bordelais, qui a eu trois belles occasions lors de la première période.

Hier matin, Le Haillan sonnait creux. Au dernier moment, Ricardo décidait d'annuler le décrassage. Seuls Vladimir Smicer et Stéphane Dalmat étaient présents pour parfaire leur condition physique. Malgré tout, Ricardo veut garder le moral : « Je n'ai pas d'inquiétude. J'espère que cette défaite va nous marquer, qu'elle va provoquer une réaction. »

Stéphane Deschamps