L'OL veut assurer la pole position

Stéphane Marteau

— 

Rachid Ghezzal, habitué à disputer des bouts de match, pourrait être titularisé.
Rachid Ghezzal, habitué à disputer des bouts de match, pourrait être titularisé. — JP THOMAS / ICONSPORT

Rémi Garde a coutume de dire que le match qui arrive est toujours le plus important. Ce n'est pourtant pas le sentiment qui prédomine à l'OL au moment de se déplacer à Prague, ce jeudi (19 h), pour affronter le Sparta. La qualification pour les 16es de finale de la Ligue Europa étant déjà acquise, l'entraîneur lyonnais n'a pas hésité à laisser plusieurs cadres au repos dans la perspective des prochaines échéances en championnat qui verront l'OL défier en l'espace d'une semaine Toulouse, l'OM et Montpellier. Pour autant, le club de Jean-Michel Aulas n'entend pas galvauder son déplacement en République tchèque. « L'objectif est de prendre le dernier point qui nous manque pour terminer premier du groupe », annonce le président de l'OL. « Le meilleur moyen de conserver une dynamique positive, c'est de prendre ce match par le bon bout », ajoute Bruno Génésio, l'adjoint de Rémi Garde.
Par conséquent, le staff lyonnais, qui a largement puisé dans son centre de formation, ne devrait pas céder à la tentation d'aligner une équipe composée uniquement de jeunes joueurs. « Il y aura des rotations, mais dans des proportions à peu près identiques à celles de nos précédents matchs de Ligue Europa », affirme Bruno Génésio. L'occasion d'aiguiser un peu plus la concurrence. « Ceux qui ne joueront pas ne doivent pas avoir l'âme sereine, car si j'étais à la place de ceux qui vont jouer, j'aurais une folle envie de battre Prague », souligne Jean-Michel Aulas.

Les féminines à l'assaut du monde

Ce jeudi matin (8 h 30), à Tokyo, les filles de l'OL affrontent le NTV Beleza en demi-finale de la Mobcast Cup, « une compétition aux accents de Coupe Intercontinentale », souligne Jean-Michel Aulas, qui ne cache pas son désir de la remporter « afin de démontrer tout le bien-fondé de la politique que nous menons pour l'équipe féminine ».