Il ne manque qu'un point

Marc Nouaux

— 

Cheikh Diabaté face à Bruges
 
Cheikh Diabaté face à Bruges   — Christophe Ena/AP/SIPA

Un point, c'est tout. Si les Girondins obtiennent au moins un match nul à Bruges, ce jeudi soir, ils seront qualifiés pour les 16es de finale de la Ligue Europa. Un luxe qui pourrait permettre à Francis Gillot de faire tourner son effectif lors de la réception de Newcastle lors de la dernière journée de la phase de poules. A l'aller, les Girondins s'étaient baladés à Chaban-Delmas, face à une équipe qui était alors leader de son championnat. « Le match aller n'a pas été facile contrairement à ce que tout le monde a dit, conteste le défenseur brésilien Carlos Henrique. Ils ont de la qualité et vont montrer un autre visage chez eux. »

Une chaude ambiance à Bruges
« A Bruges, c'est un enfer, prévient le préparateur physique girondin, Eric Bédouet. L'ambiance est chaude, épouvantable, on ne peut pas passer au travers. » « Eric Bédouet nous a dit que c'était chaud là-bas, insiste Henrique. Si on arrive à marquer vite, on sera efficace derrière pour ne pas prendre de buts. » Les Girondins devront surtout éviter de trop reculer pour jouer le match nul. Il y aurait alors un risque de déjouer et de passer à côté du match. Sans Gouffran ni Obraniak, laissés au repos, ils manqueront tout de même de force offensive.

Coupe de France

Le tirage au sort du 8e tour concernait deux clubs girondins. Le Stade Bordelais (CFA) recevra Niort (L2) et La Brède (DSR) accueillera Muret (CFA 2).