Football (UEFA) : les Olympiens passent en tremblant

— 

Au forceps. Au terme d’une rencontre tendue, les Phocéens se sont ouverts hier les portes de la Coupe UEFA. Une qualification acquise en dépit du nul (0-0) concédé hier soir au Stade-Vélodrome face aux Suisses des Young Boys de Berne, à l’occasion du match retour du 2e tour préliminaire (3-3 à l’aller). Privés de Cana,Zubar et Taiwo, suspendus, les Marseillais, actuellement leaders de L1, présentaient un 4-3-3 résolument tourné vers l’avant. Dès les premières minutes, les Young Boys, surmotivés, se montraient entreprenants, mais ne parvenaient pas à
inquiéter Cédric Carasso. L’OM se créait une multitude d’occasions. A la 29e minute, leVélodrome pensait exulter sur un lob de Ribéry. Mais le tir du milieu international était sauvé sur sa ligne par Tiago.En seconde période, les joueurs de Gernot Rohr jouaient leur va-tout et JoséDelfimmanquait d’ouvrir le score sur une belle frappe tendue (55e).Deux minutes plus tard, après une belle combinaison avec Ribéry, Samir Nasri obligeait Wolfli à se détendre. L’OM poussait et sur un bon service de l’intenableMamadou Niang, Mickaël Pagis ratait l’inmanquable (65e). C’était ensuite au tour du Suisse Milicevic de gâcher une occasion en or (68e). Malgré les derniers assauts des Young Boys et une tête de Dos Santos (94e) sur la barre, l’OM résistait. «Cela a été très difficile, avouait le coach olympien Albert Emon. On a eu de la chance, mais en Coupe d’Europe, il en faut. » Marseille accueillera Le Mans (3e), dimanche à 18 h, pour le compte de la 4e journée de L1.

Fred Azilazian