Football (L1): opération rachat face à Bordeaux

©2006 20 minutes

— 

Rebondir au plus vite. Une semaine après avoir perdu à Paris (1-0) en oubliant ses valeurs, le Losc (4e) s'attaquera demain à Bordeaux (5e), lors de la 4e journée de L1. Le mois d'août n'est pas encore terminé que ces deux prétendants à la Ligue des champions « vont chercher à se rattraper », estime le latéral gauche Grégory Tafforeau, qui a vu les Girondins se faire battre par Lyon la semaine passée (1-2).

Si pour Claude Puel, « il est trop tôt dans la saison pour faire de Bordeaux un concurrent direct », son avant-centre, Peter Odemwingie, sait que « les points pris maintenant face à ce genre d'équipe pourraient être décisif au printemps ». Les Dogues, à peine revigorés par leur qualification en Ligue des champions (lire ci-dessous), mercredi à Skopje (0-1), savent qu'ils s'attaquent à un bloc quasi impénétrable, « avec des flèches devant », dixit Tafforeau, et un joueur décisif comme Johan Micoud, « capable de grandes choses si on le laisse trop respirer », analyse Puel.

C'est presque à un jumeau que les Nordistes, solides défensivement, vont être opposés. La clé du coffre-fort ? « Jouer vite et de façon spontanée », réclame le défenseur nordiste. Le Losc pourra compter en cela sur le retour de Kader Keita, remis de ses soucis dorsaux. Et rêve de rééditer sa performance de l'an passé (victoire 3-2 après avoir mené 2-0 dès la 20e minute de jeu). « On prouverait alors que la défaite à Paris n'était qu'un accident », lâche Odemwingie, qui avait marqué 2 buts à Ricardo et ses hommes en fin de saison passée.

A. Maes