Après Wendel, le mercato continue

©2006 20 minutes

— 

Souriant malgré le décalage horaire. Aussitôt descendu de l'avion et après avoir satisfait à la visite médicale mercredi soir, Wendel Geraldo Mauricio Da Silva dit Wendel s'est engagé pour quatre ans avec les Girondins. Avec ce joueur polyvalent qui peut évoluer milieu défensif ou latéral sur le côté gauche, Ricardo estime que son équipe « a trouvé l'équilibre ». L'ancien joueur de Santos a parlé « d'opportunité » et s'est dit « très heureux » de s'engager avec Bordeaux. Il a ensuite chaussé les crampons pour participer à une partie de tennis ballon (en compagnie de deux lusophones, Beto et Henrique). « Avec l'aide de mes compatriotes brésiliens, j'espère m'adapter rapidement », a-t-il déclaré.

Wendel, trop juste physiquement pour jouer contre Lille demain, pourrait faire ses premiers pas en L1 le 9 septembre, contre Nice. Et le Brésilien ne sera certainement pas la dernière recrue girondine. « Maintenant, j'attends la surprise du chef », a lâché Ricardo en direction de Jean-Louis Triaud. Sur le ton de la boutade, le président bordelais lui a indiqué que la prochaine recrue serait « un talonneur ». Plus sérieusement, ce dernier a lâché qu'il restait « des euros pour recruter un autre joueur ». C'est du côté de la défense et de l'attaque que les recherches s'intensifient. Le manager brésilien a même dit qu'un joueur de Valence « qui ne joue pas beaucoup », lui plaisait bien. Comme par hasard, on apprenait hier que Patrick Kluivert, l'attaquant néerlandais, était indésirable aux entraînements du club espagnol. Le temps presse car jeudi, le mercato rimera avec rideau.

Stéphane Deschamps

L'entraîneur des Girondins, Ricardo, a indiqué hier que Stéphane Dalmat ferait partie du groupe bordelais, demain à Lille. Mais l'ancien Toulousain, trop juste physiquement, ne devrait pas être titulaire.