Vendée Globe: Le Cléac'h nouveau leader... Jean-Pierre Dick percute un dauphin...

R.S.
— 
20h30 : Pas d'actualité ce soir sur le Vendée Globe, à part qu'Armel le Cleach confirme son avance en tête du Vendée Globe. On ferme donc le live pour ce soir et on se donne rendez-vous bientôt pour la suite de la course.
16h00 : Triste nouvelle sur le Vendée Globe. Jean-Pierre Dick a percuté un dauphin. On ne sait pas si la bête est morte sur le coup. Mais elle a pris cher d'après ce que raconte le skipper: «Jeudi, en fin de journée, Jean-Pierre Dick (Virbac Paprec 3), actuellement cinquième de la flotte, a vécu une scène étonnante avec un dauphin: «Il s'est passé quelque chose de surprenant à bord de Virbac-Paprec 3 hier en fin de journée. J'étais en train d'amener le sac du genois à l'avant sur le pont lorsque je me suis retrouvé nez à nez avec un dauphin qui arrivait vers moi, il a plongé sous le bateau. Tout d'un coup, j'ai senti un choc assez mou. L'animal a dû percuter la quille, j'espère qu'il n'est pas trop blessé!»
13h01 : Petit dej en terrasse pour Boissières . Le skipper français profite d'un beau soleil pour une fois. Il a pu ouvrir les deux portes de son bateau et déjeuner tranquillement en t-shirt. "Un thé froid" précise Boissières.
12h39 : Kito de Pavant est de passage à Montparnasse au PC course. La mine défaite, forcément. Il va avoir du mal à s'en remettre, c'est évident. Son bateau est à réparer à Cascais, au Portugal, "en sécurité et c'est le plus important."
12h25 : Pour les fans de tactique, voici un cours détaillé aevc le Professeur Vincent Riou. Partiulièrement instructif.Cours de stratégie avec Vincent Riou par VendeeGlobeTV
12h14 : Le leader de la course n'oublie pas les malheureux. Petit message de soutien d'Armel Le Cléac'h pour Davis et Burton: «C’est une triste nouvelle! Heureusement, elle n’a pas été blessée dans ce démâtage. Elle avait monté un très beau projet avec un bateau qui connaissait la route. Samantha est une figure emblématique du Vendée Globe: c’est vraiment très dommage et je lui souhaite bon vent pour la suite.Tout comme pour Louis Burton: il a été très courageux dans ce coup du sort incroyable au milieu de l’océan. Nous ne sommes plus que seize sur l’eau: les conditions de course ont été dures ces premiers jours. C’est aussi ça le Vendée Globe: il faut durer, il faut arriver aux Sables d’Olonne avant tout.»
11h30 : Allez, pour enchaîner sur de meilleures nouvelles et parce que le Vendée Globe ne se résume pas à des abandons, voici une petite vidéo ludique de Jean Le Cam.Jean Le Cam nous fait visiter SynerCiel à... par VendeeGlobeTV
9h57 : Les premiers mots de Sam Davie «dégoûtée de devoir abandonner».«J’ai mis le moteur et je fais route vers Madère. J’ai le moral, c’est dur pour toute l’équipe, ma famille, ceux qui m’ont suivi et qui ont tout donné. On est une famille, on se soutient. Je vais bien je ne suis pas blessée. La mer était très mauvaise lorsque j'ai démâté. Mes voiles ont été totalement arrachées. Je suis dégoûtée. Le Vendée est fini pour moi. Je garde le moral pour rentrer à bon port. D'habitude ça arrive dans des endroits beaucoup plus hostiles ce genre de choses... Je suis désolé pour tous ceux qui m'ont suivi, ils devront choisir quelqu'un d'autre maintenant.»
9h25 : Voici le message de l'équipe de Louis Burton, ce sympathique parisien qui disputait son premier Vendée Globe. «Après sa collision avec un chalutier au large du Portugal mercredi matin, Bureau Vallée avait mis le cap sur les Sables d’Olonne pour réparer et repasser la ligne de départ avant mardi 13 h 02. Ce retour était conditionné par le fait que Bureau Vallée reste "tribord amure", afin de ne pas solliciter le hauban bâbord, très endommagé lors de la collision. Les conditions météo ont mis à terre cette belle détermination et Louis a été contraint de rallier La Corogne et de signifier son abandon à la direction de course.»
9h20 : Un nouvel abandon sur le Vendée Globe! Louis Burton a décidé de jeter l'encre. il avait heurté un chalutier en début de semaine et rentrait aux Sables d'Olonnes. Visiblement, il s'est arrêté à La Corogne.
9h15 : On en sait un peu plus sur le démâtage de Sam Davies. Voici un message de son équipe, publié ce matin: "Au moment de l'incident, Sam se trouvait à l'intérieur du bateau, tribord amure au largue avec des conditions de vent de 35 nœuds dans un grain et une mer croisée très dure. Alors qu'elle s'apprêtait à sortir sur le pont pour prendre un 3ème ris; elle a entendu un bruit puis a senti le mat tomber coté bâbord. Ne pouvant intervenir immédiatement pour couper le gréement dans ces conditions, elle s'est mise en sécurité à l'intérieur du bateau avec combinaison et matériel de survie en attendant un fléchissement du vent. Aux alentours de 1h30 du matin, Sam a entrepris de libérer Savéol de son gréement en coupant les câbles, les écoutes et les drisses. Opération réussie. Au lever du jour, Sam procédera à un check du bateau avant la mise en marche du moteur pour faire route vers Madère. Actuellement, les conditions sont plus calmes aux alentours de 20 nœuds. Sam a pu se reposer et se porte bien.
9h00 : Bonjour à tous et on redémarre une nouvelle journée de live Vendée Globe. Enfilez votre imper, il va y avoir des vagues.
Le classement à 05h00 (heure française):

Le «chacal» ne lâche rien. La flotte du Vendée est emmenée par un nouveau leader, Armel Le Cleac’h, depuis cette nuit. Le skippeur de 35 ans a doublé François Gabart, qui faisait course en tête depuis el départ. L’option ouest prise par Le Cléac’h a payé. Bernard Stamm devrait lui aussi doubler Gabart dans la matinée.

1. Armel Le Cléac'h (FRA/Banque Populaire) à 22.466,1 milles de l'arrivée

2. François Gabart (FRA/Macif) à 7,5 milles du premier

3. Bernard Stamm (SUI/Cheminées Poujoulat) à 9,5

4. Alex Thomson (GBR/Hugo Boss) à 73,5

5. Jean-Pierre Dick (FRA/Virbac-Paprec 3) à 87,7

6. Vincent Riou (FRA/PRB) à 96,9

7. Jérémie Beyou (FRA/Maître CoQ) à 102

8. Mike Golding (GBR/Gamesa) à 134,7

9. Jean Le Cam (FRA/SynerCiel) à 151,3

10. Dominique Wavre (SUI/Mirabaud) à 174

L’info de la nuit

Il n’y a plus de femme dans ce Vendée Globe. L’unique navigatrice de la course, Samantha Davies, a abandonné après un démâtage sur une grosse houle. La blogueuse de 20 Minutes naviguait par fort vent quand son mât s’est effondré. Sans voile, elle est contrainte de rentrer à Madère au moteur. Il y a quatre ans, la Britannique avait terminé 4e de la course. Dans un ultime post de blog sur 20 Minutes, elle assurait ne pas pousser son bateau dans ses retranchements pour pouvoir durer dans l’épreuve. Visiblement, le vent et la mer en ont décidé autrement.

Le tweet du jour

Quand Ségolène Royal s’intéresse au Vendée Globe, ce n’est jamais de façon très innocente. La présidente de la région Poitou-Charentes apprécie particulièrement ce début de course puisque deux bateaux sponsorisés par des entreprises de sa région mènent la flotte: Macif et Cheminées Poujoulat. Pour une fois que l’ex-candidate à la présidentielle fait la course en tête…

 

En tête du Vendée Globe : deux formidables athlètes soutenus par deux belles entreprises de Poitou-Charentes : Macif et Poujoulat.
— Ségolène Royal (@RoyalSegolene) November 15, 2012
Le terme marin du jour: Un pataras

Dans la marine à voile, le pataras désignait le hauban de fortune (ou faux hauban) qui venait soulager le hauban soumis à un effort trop important. Aujourd'hui, le pataras est utilisé sur les voiliers à gréement bermudien comme câble arrière fixe. Voilà, vous vous coucherez moins bête ce soir.