Ligue des champions : Le Losc retrouve la cour des grands

©2006 20 minutes

— 

Pas de frisson. Hier, Lille s'est logiquement qualifié pour la phase de poule de la Ligue des champions, en gagnant sur le terrain du Rabotnicki Skopje (0-1). Les Nordistes, vainqueurs 3-0 au match aller, ont rapidement enterré les minces espoirs macédoniens, Johan Audel ouvrant la marque dès la 20e minute. Les Dogues passèrent ensuite le reste du match à contenir tranquillement les faibles assauts macédoniens.

Les Lillois se qualifient donc une nouvelle fois pour la grand-messe du football européen, malgré un budget (34 millions d'euros) relativement faible à ce niveau. Avec trois participations en six saisons (2001, 2005, 2006), le club de Michel Seydoux fait mieux que Marseille ou Paris, et n'est devancé que par Lyon. « Nous faisons partie de ces clubs dont il faut regarder le classement à l'aune de son budget », claironne le président lillois. Outre sa relative « pauvreté », le Losc souffre aussi d'un manque de reconnaissance criant. Hier, la rencontre n'était pas retransmise en France. Et la saison dernière, TF1 avait attendu le dernier match de poule des coéquipiers de Jean II Makoun pour téléviser les Nordistes. « Si on devait attendre la reconnaissance, on aurait déjà arrêté de jouer depuis trois ans », préfère sourire Claude Puel. L'entraîneur lillois saura en fin d'après-midi lors du tirage au sort quel mastodonte viendra défier ses hommes au Stade Bollaert de Lens, le mois prochain.

Antoine Maes