Toulouse bien placée pour le Mondial 2017

— 

Après maintes péripéties, Toulouse a obtenu l'organisation de matchs lors de l'Euro 2016 de football. La ville pourrait aussi accueillir des rencontres du Mondial de handball, un an plus tard. En effet, le projet du futur Parc des expositions, installé sur les communes d'Aussonne et Beauzelle, prévoit la création d'une salle « multi-usages » modulable, pouvant abriter jusqu'à 15 000 personnes. « 2017, c'est la grande Arena et c'est surtout l'année du championnat du monde en France, s'enthousiasme Philippe Dallard, le président du Fénix. Est-ce qu'on ne peut pas imaginer un grand match de l'équipe de France, avec Claude Onesta et Jérôme Fernandez sur leurs terres ? Ce serait vraiment l'idéal. » Le sélectionneur des Experts voit ce projet d'un bon œil. « On espère que les deux rendez-vous [le Mondial de handball et la construction de l'Arena] pourront se croiser, lance Onesta. Les politiques locaux ont mis en avant cette possibilité, la Fédération française l'a retenue avec beaucoup d'intérêt. Il manque dans cette ville une infrastructure capable d'accueillir de très grands événements. Aujourd'hui, lors d'un match de l'équipe de France dans une salle de 5 000 ou 6 000 spectateurs, on vend les billets dans la journée. Il est bien évident que des jauges à 10 000, 12 000 voire 15 000 sont aujourd'hui nécessaires pour satisfaire le grand public. »N. S.

Rock Feliho confiant avant son retour

Ephémère joueur, cet été, du Fénix, Rock Feliho est vite retourné à Nantes, son club précédent. Il revient au Palais des sports André-Brouat, samedi (19 h) lors de la 9e journée de D1. « On est dans une bonne dynamique et j'espère que l'on va continuer, on prend de plus en plus confiance », lâche-t-il. Nantes (4e) compte trois points d'avance sur Toulouse (9e).