Virée nocturne: La FFF a-t-elle été trop sévère avec Yann M'Vila?

DÉBAT ertains footballeurs s'étonnent de la dureté de la sanction...

B.V.

— 

Yann M'Vila durant le match amical France-Serbie le 31 mai 2012.
Yann M'Vila durant le match amical France-Serbie le 31 mai 2012. — DANOUN PAUL/SIPA

On ne plaisante plus avec la discipline en équipe de France. Yann M’Vila vient de l’apprendre à ses dépens, en écopant d’une suspension de 18 mois chez les Bleus pour avoir été l’instigateur d’une virée nocturne avec l’équipe de France Espoirs à trois jours d’un match important en Norvège. Le Rennais va ainsi rater la prochaine Coupe du monde. Dans le monde du football, plusieurs voix se sont élevées pour soutenir le Rennais ainsi que ses quatre congénères de boîte de nuit, Wissam Ben Yedder, M’Baye Niang, Antoine Griezmann et Chris Mavinga, eux aussi suspendus pour «seulement» un an.

Le vice-président de l’UNFP, le syndicat des joueurs, parle de «sanctions disproportionnées et inadaptées». «On ne peut pas nier qu’il y a eu faute. Mais on oublie trop facilement que ce sont des joueurs jeunes, de qualité, poursuit-il. Peut-être qu’il y avait d’autres mesures à prendre. Des travaux d’intérêts généraux seraient plus appropriés.» L’ancien président de l’OM, Christophe Bouchet, futur adversaire de Noël Le Graët à la présidence de la FFF, enchaîne: «On tape sur les joueurs de façon inconsidérée, mais il faut aussi pointer la désorganisation du système. Le fait de taper avec une telle force ne me paraît pas sérieux. On ne fait plus de l’autorité. On fait de l’autoritarisme.»

Chez les joueurs aussi, on s’étonne de la sévérité de la FFF. En le disant à demi-mot sur RMC, l’attaquant de l’Olympique Lyonnais Bafétimbi Gomis a soutenu le milieu de terrain de Rennes. «Je n’ai pas mon mot à dire parce qu’il y a pas mal de personnes dans cette commission, mais je suis de tout cœur avec lui. Même si je ne cautionne pas, l’erreur est humaine.» Sur Twitter, l’international français Louis Saha trouve ces deux ans «sévères» même si «Mvila a tort». Le joueur du PSG, Clément Chantôme, conclut: «Ils ont fait une connerie, mais c'est juste une sortie, ce n'est pas très grave, là ça fait presque deux ans de suspension de sélections, je trouve ça exagéré, jusqu'à 2014 (pour Mvila) c'est long quand même».

>> Estimez-vous que la commission de discipline de la Fédération a été trop sévère avec Yann M’Vila et les quatre autres fêtards? M’Vila était déjà en sursis, il devait se tenir à carreaux. Mérite-t-il sa sanction? Le fait qu’il soit talentueux change-t-il la donne? Dites-nous ce que vous en pensez dans les commentaires. Ou en écrivant à reporter-mobile@20minutes.fr