« Je n'ai pas encore ditmon dernier mot »

Propos Recueillispar David Phelippeau

— 

« Je travaille à fond… Si ça ne paie pas ici, ça paiera ailleurs ! »
« Je travaille à fond… Si ça ne paie pas ici, ça paiera ailleurs ! » — F. Elsner/20minutes

Carpe diem. « Je vis au jour le jour sans me poser de questions… » Mathieu de la Bretèche, l'ailier droit du HBC Nantes de 23 ans, vit une année test au plus haut-niveau. Le pur produit local, qui a joué quatre matchs cette saison, refuse de se mettre la pression…

Du hand à plein temps. « C'est la première fois que je ne fais que du hand. J'ai perdu six kilos par rapport à l'an dernier. Je me sens plus costaud dans les impacts et plus rapide. J'ai beaucoup travaillé cet été. Je fais attention à ce que je mange et à mes sorties. Cela se ressent sur le terrain quand tu fais le con… Je me sens le devoir de ne pas faire de bêtises et de rendre au club qui me fait confiance. »

Une année test. « C'est une année charnière pour moi. J'attends du temps de jeu. C'est ce qu'on a commencé à me donner. A moi d'être bon et de montrer que j'en mérite plus. Je me fais mal aux entraînements. Je suis en concurrence avec Frédéric Dole. Le club me fait confiance en tant que second. Il faut que je fasse tout pour le dépasser. La signature de l'ailier droit Toumi pour la saison prochaine ? C'est normal, le club cherche le meilleur à chaque poste. Je n'ai pas encore dit mon dernier mot. Je veux leur montrer que je suis encore là. Je vais tout faire pour qu'ils se disent qu'il faut compter sur moi. »
Le poste compliqué d'ailier droit. « Ailier est un rôle ingrat. Quand tu commences à ce niveau, t'as un ballon, tu dois le mettre sinon tu vas sur le banc. C'est partout comme ça. L'arrière a le droit à plus de déchets. L'ailier ne peut pas se permettre de craquer. Cela se joue souvent à rien, à un poteau… Il y a une part de chance primordiale. »

Son avenir ? « Je pense que je peux amener beaucoup plus. Entre le coach et moi, c'est clair, quand j'ai du temps de jeu je dois répondre présent. Quand tu es jeune, tu n'as pas le droit à l'erreur, encore plus au poste d'ailier. C'est logique. Je travaille à fond. Si ça ne paie pas ici, ça paiera ailleurs ! » W