Paris truqués: La Ligue engage des poursuites disciplinaires contre les Karabatic

HANDBALL Les joueurs concernés risquent plusieurs matchs de suspension...

J.L.
— 
Nikola et Luka Karabatic lors du match PSG - Montpellier, le 30 septembre 2012.
Nikola et Luka Karabatic lors du match PSG - Montpellier, le 30 septembre 2012. — FRANCK FIFE / AFP

 Un mois et demi après la révélation de l’affaire des paris truqués autour du match de championnat Cesson-Montpellier, la Ligue nationale de Handball a enfin tranché. Sept joueurs –Samuel Honrubia, Mladen Bojinovic, Nikola Karabatic, Luka Karabatic, Issam Tej, Primoz Prost, Dragan Gajic- vont être poursuivis par la LNH pour «avoir participé directement ou indirectement à ces prises de paris » indique un communiqué publié mercredi.

«Dans ces conditions, M. Joël Delplanque et M.Bernat-Salles, respectivement Président de la Fédération française de handball, et Président de la Ligue nationale de handball, ont chacun décidé d’engager des poursuites disciplinaires, devant la Commission de discipline de la LNH à l’encontre des personnes concernées » poursuit le communiqué.

Dans ses textes, La Ligue prévoit des dispositions spécifiques régissant la pratique des paris dans l’Hexagone: joueurs, agents, dirigeants, et même stagiaires sont explicitement interdits de paris, le club ayant toute latitude pour fixer son barème de sanctions en plus de celles prévues par la Ligue (jusqu’à six matchs de suspension et 25 000 euros la première faute). Des sanctions qui s’ajouteraient à celles décidées par le club de Montpellier, qui pourrait signifier cette semaine leur licenciement à Primoz Prost, Dragan Gajic et Luka Karabatic.