Finir le travail au Vélodrome

©2006 20 minutes

— 

A 90 minutes d'une qualification pour le premier tour de la Coupe UEFA. L'Olympique de Marseille accueille ce soir, au Stade-Vélodrome, les Suisses des Young Boys de Berne, à l'occasion du match retour du deuxième tour préliminaire. Un rendez-vous que les Olympiens, actuels leaders de Ligue 1, n'entendent pas prendre à la légère. « On s'attend à un match difficile, annonce le capitaine marseillais Habib Beye. Même si on est favori, il ne va pas falloir s'enflammer. »

A l'aller, les deux équipes s'étaient quittées sur un score de parité (3-3), au terme d'une rencontre marquée par les expulsions de Taye Taiwo et de Ronald Zubar. Suspendus ce soir, tout comme Lorik Cana (deux cartons jaunes en deux matchs), les deux défenseurs olympiens seront remplacés poste pour poste par Alain Cantareil et Renato Civelli. « C'est dommage car on commençait à avoir de bons automatismes derrière, regrettait hier l'entraîneur de l'OM, Albert Emon. Mais les remplaçants auront aussi leur mot à dire. »

Au milieu de terrain, le tandem Lamouchi-Oruma ne sera pas reconduit, le jeune Samir Nasri ayant été préféré au Nigérian. « Je veux donner du temps de jeu à Samir pour qu'il s'affirme », a confié Albert Emon. Malgré l'avantage d'avoir marqué 3 buts à l'extérieur, les Phocéens seront donc résolument portés vers l'offensive. « Calculer peut nous faire déjouer, estime Habib Beye. On fera le maximum pour aller de l'avant, sans se poser de questions. »

Fred Azilazian