F1: Vettel obligé de partir des stands GP d'Abou Dhabi

FORMULE 1 Le leader du championnat du monde a été pénalisé par les commissaires...

avec AFP

— 

Vettel, auteur du 3e temps, est sorti de sa monoplace, garée sur le côté dans le 19e des 21 virages du circuit de Yas Marina, puis est rentré aux stands dans une voiture de sécurité, la séance étant finie.
Vettel, auteur du 3e temps, est sorti de sa monoplace, garée sur le côté dans le 19e des 21 virages du circuit de Yas Marina, puis est rentré aux stands dans une voiture de sécurité, la séance étant finie. — Marwan Naamani afp.com

Le Britannique Lewis Hamilton (McLaren) partira en pole position dimanche au Grand Prix d'Abou Dhabi de Formule 1, alors que l'Allemand Sebastian Vettel (Red Bull) partira dernier, des stands, en raison d'un problème technique à la fin de la séance de qualifications. Vettel, auteur du 3e temps, est sorti de sa monoplace, garée sur le côté dans le 19e des 21 virages du circuit de Yas Marina, puis est rentré aux stands dans une voiture de sécurité, la séance étant finie.

Il s'est avéré ensuite qu'il avait une quantité insuffisante d'essence dans son réservoir à la fin de ces qualifications. La sanction a été la même que pour Hamilton en Espagne, début mai: effacement pur et simple de son chrono de samedi. Son écurie, Red Bull Racing, a ensuite choisi de le faire partir des stands dimanche, au lieu de la 24e et dernière place sur la grille, ce qui est autorisé par le règlement. Elle pourra ainsi procéder à des changements de réglages dimanche matin sur la RB8 de Vettel, et l'équiper des pneus de son choix, pas forcément donc de ceux en place à la fin des qualifications.

Ce coup de théâtre est susceptible de relancer le championnat car Vettel, leader avec 13 points d'avance sur l'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari), va devoir cravacher pour remonter au classement, sur un circuit où les dépassements ne sont pas faciles. Alonso, 7e temps seulement, partira finalement de la 3e ligne, grâce à la sanction infligée à Vettel, et pourra tenter de refaire tout ou partie de son handicap sur l'Allemand en assurant une place d'honneur, comme souvent cette saison, voire un peu mieux.