Accusation de viol: Brandao victime d'une manipulation?

FOOTBALL Des SMS effacés par la plaignante prouveraient que le joueur a été piégé...

R.S.

— 

Brandao, le 2 janvier, à Marseille.
Brandao, le 2 janvier, à Marseille. — K.VILLALONGA/SIPA

Ecarté de l’OM la saison dernière après l’affaire de viol à laquelle il était mêlé, l’attaquant brésilien aurait été manipulé selon une information de La Provence qui dévoile le contenus de textos effacés par son accusatrice. Même si le 27 septembre dernier, l’ancien joueur de l’OM a bénéficié d’un non lieu dans cette affaire, il pourrait profiter de ces révélations pour faire taire les dernières rumeurs qui ternissent encore son image.

Dans la nuit du 1er au 2 mars 2011, au cours de laquelle Brandao a rencontré son accusatrice, au Mistral, une boîte de nuit aixoise, la jeune femme a échangé quelques textos avec une amie que les services de police ont réussi à exhumer. «Sur les 1.300 messages conservés depuis janvier 2011, pas un n'était daté de cette nuit-là et vingt photos prises dans ce créneau horaire avaient été supprimées» indique La Provence.

«Les experts ont retrouvé les textos effacés, écrits dans les jours précédant le dépôt de plainte le 4 mars. Plusieurs évoquaient la nécessité d'entrer en contact avec l'actuel joueur de Saint-Etienne et de le piéger: "On lui dit fais un chèque ou on porte plainte pour viol et voiture cassée lol". Un autre texto évoque la somme de 5.000€ en contrepartie d'un non-dépôt de plainte.» Le joueur a quant à lui toujours défendu la thèse d’actes sexuels consentis ce que ces textos semblent confirmer.