Quand le maillot de Saint-Etienne «dégoûte» Benjamin Biolay, supporter de l'OL

FOOTBALL Le chanteur est un supporter absolu de Lyon...

A.M.

— 

Le chanteur Benjamin Biolay, le 12 octobre 2012, à Paris.
Le chanteur Benjamin Biolay, le 12 octobre 2012, à Paris. — PATRICK KOVARIK / AFP

Un vrai de vrai. Supporter de l’OL, le chanteur Benjamin Biolay l’est. A tel point qu’il revendique son aversion pour le rival de toujours, Saint-Etienne. Dans une interview à sofoot.com, il explique pourquoi. «C’est le club que je déteste le plus! J’aime pas leur maillot, ça me dégoûte! Et puis, c’est un club qui n’a pas arrêté de nous faire la morale», explique-t-il.

Heureusement, il clame aussi son amour pour l’OL. Et ne regrette pas totalement la période domination de son club sur le foot français. «Ce qui m’énerve le plus, c’est la gestion de cette époque-là. Il y avait du fric de partout. Je crois même que les dirigeants négociaient à peine les joueurs. Ils prenaient une liste et ils disaient: «C’est combien Lloris? C’est 5? Bon, on le prend à 8!» Et c’était signé dans l’après-midi», se marre Biolay. 

Aujourd’hui que le club de Jean-Michel Aulas est un peu rentré dans le rang, Benjamin Biolay continue de supporter l’OL. Et l’artiste de passer en revue ses chouchous. Steed Malbranque? «Le mec qui va constamment de l’avant, qui te fout jamais la gonfle 50 mètres derrière quand il l’a récupérée.» Maxime Gonalons? «Un très bon joueur qui commence à avoir une putain d’expérience. Même s’il y a encore des moments où tu vois qu’il y va pour faire mal.» Clément Grenier? «Beau à regarder, mais ça n’a pas empêché de se faire enculer par Bordeaux.» Heureusement, on ne parle pas des Verts.