Jimmy Briand retrouve le sourire

Stéphane Marteau

— 

Jimmy Briand n'avait plus trouvé le chemin des filets depuis le Trophée des champions.
Jimmy Briand n'avait plus trouvé le chemin des filets depuis le Trophée des champions. — C. VILLEMAIN / 20 MINUTES

Il a fait taire pour un temps ses détracteurs. Quatre jours après une prestation insignifiante face à Brest (1-0) qui lui a valu de sortir sous les sifflets de Gerland, Jimmy Briand a été le héros de l'OL, jeudi, devant l'Athletic Bilbao (2-1). L'ancien Rennais a inscrit un but plein d'opportunisme au finaliste de la dernière Ligue Europa qui pensait repartir avec le point du match nul. « Son but est important, car il donne la victoire à l'équipe, a réagi Rémi Garde. Cela me procure beaucoup de joie et de satisfaction pour lui. A l'image de l'équipe, Jimmy a souffert en première période. Mais il a été l'un de ceux qui a sonné la révolte après la pause », a ajouté l'entraîneur lyonnais, satisfait de l'opération comptable réalisée par son équipe. Car voilà l'OL nanti de trois succès à l'issue de la phase aller des matchs de poules. Un point devrait lui suffire pour valider son billet pour les 16es de finale.
Pour Jimmy Briand, ce but met fin à une longue période de disette. Il n'avait plus trouvé le chemin des filets depuis le Trophée des champions disputé il y a trois mois, à New York, où il avait également inscrit le tir au but décisif qui avait permis de battre Montpellier (2-2, 4-2 t.a.b.). « Cela me manquait forcément, mais je n'ai pas douté, a assuré l'intéressé, dont le bon début de saison lui avait valu d'être rappelé en équipe de France. J'ai continué à travailler et je savais que tôt ou tard ça finirait par payer. J'espère que c'est le début d'une longue série. » Qu'il espère prolonger, dimanche, à Marseille ?

L'OL féminin encore à l'honneur

Auteur la saison dernière d'un triplé historique avec les féminines de l'OL (championnat, Coupe de France et Ligue des champions), Patrice Lair a été présélectionné pour le titre de meilleur entraîneur de l'année Fifa. Camille Abily fait quant à elle partie des dix joueuses en lice pour le Ballon d'Or. Verdict le 7 janvier prochain.