Des Lillois au pied du mur avant un derby capital

— 

Rarement depuis le retour de Valenciennes en Ligue 1 en 2006, le Losc n'avait autant semblé inférieur à son voisin. Face à un VAFC, 5e de Ligue 1, en pleine confiance, les Lillois (11e) semblent plongés dans le doute. « Nous ne sommes pas au mieux », concède Franck Béria, qui espère néanmoins que le parfum du derby va raviver la flamme chez les Dogues. « On aborde ce match avec beaucoup de sérieux et d'envie car c'est un derby. C'est à part, on le sait. Surtout que nous avons besoin de points, encore plus que d'habitude », poursuit le défenseur lillois. Un besoin de points qui semble avoir échappé à Rudi Garcia. Histoire de lutter contre la sinistrose ambiante, le coach lillois préfère insister sur « la bonne dynamique avec 4 points pris sur 6 en championnat, ce qui est déjà mieux qu'avant. Nous sommes dans une bonne phase. » Une communication à contre courant poussée à son paroxysme quand le coach , sans qu'on lui ait posé la question, félicite le public pour son soutien. Une tactique calculée, car Lille a souvent répondu présent ces dernières saisons quand il était au pied du mur. Jusqu'ici tout va bien...F. l.