Soulagement pour les Karabatic

— 

Les contrôles judiciaires de Nikola Karabatic et de quatre de ses coéquipiers de Montpellier ont été levés jeudi dans le cadre de l'affaire des paris illicites.
L'aîné des Karabatic, son jeune frère Luka, Dragan Gajic, Issam Tej et Primoz Prost sont désormais libres de rencontrer les autres protagonistes de l'affaire, de reprendre contact avec leur club, les dirigeants et les autres joueurs de Montpellier. Tous restent néanmoins mis en examen dans cette affaire. « Autant au départ, il n'y avait pas de quoi verser dans le catastrophisme, un tel déchaînement ne se justifiait pas, autant aujourd'hui, il n'y a aucune raison de verser dans le triomphalisme », a déclaré Me Jean-Marc Phung, avocat des frères Karabatic. « C'est une étape importante parce que nos clients peuvent repratiquer leur métier », a-t-il ajouté, disant attendre « une position tranchée du club, car les raisons juridiques qui pouvaient justifier une suspension de salaire de nos clients n'existent plus ». Le président du MAHB, Rémy Lévy, a déjà indiqué que le club recevrait les joueurs concernés mardi prochain.